mercredi 14 novembre 2018

Dimanche 18 nov: on se protège du froid

RDV à 9h pour tous les groupes, de 14 à 77 ans, bien couverts

dimanche 11 novembre 2018

dimanche 11 : retour du SOLEIL


En ce dimanche de centenaire de l 'Armistice, je dirais que c'était un week-end où notre effectif VTT a été présent sur plusieurs fronts

Au départ de FSM, Aline et son groupe EASY ont fait copain  /copain avec un cheval en manque de conversation et d'herbe fraiche. Pour une boucle de 23 km et D+ 485 m
Dis donc Aline, je te rappelle que tu joues en concert ce soir !!!


le courant semble passer avec Brigitte

Didier, assisté de Daniel et Joël ont emmené les jeunes: Antoine et Grégoire

Apres une montée fulgurante jusqu’à la croix vitaise les deux groupes se séparent.
Le groupe  FUNNY, Daniel en tête essai la Dannette en sens inverse à nos habitudes, nos deux jeunes découvrent les joies des sentiers boueux.
Arrivée au mont Thou, le vent du sud est bien présent, descente en douceur.
Bibi, pour démontrer aux jeunes qu’un virage pris trop court + une  route mouillée + des pneus enrobés de boue = gamelle et hématomes assurés. Merci le casque.
Nous continuons par le clos de la rosette, sur le chemin des rapaces nous descendons à gauche pour exercer nos jeunes aux franchissements d’obstacles.
Retour à midi pour le nettoyage des vélos et des bonhommes.
Didier









Et pendant ce temps là dans les Monts d'Or, le sanglier sévit:
https://www.leprogres.fr//rhone-69-edition-val-de-saone/2018/11/11/une-randonneuse-blessee-par-un-sanglier-a-saint-romain-au-mont-d-or


Sous la houlette de Nicolas, créateur de cette rando il y a 14 ans, 10 AC3F sont partis aux Cimes de Juliénas, en se répartissant sur le 36 et le 45 km.
Nous avons faillit être 11, pour cette rando du 11/11, mais Louis a été contraint au forfait
Le BCP était venu en force, avec Luc et Françoise
Un beau succès, mérité, pour ce rallye avec 680 participants.
Les terrains parfois gras avec de bonnes flaques d'eau ,dont nous avions perdu l'habitude, ont alternés avec de surprenant terrains sec.
Dès la 1ère cote, nous avons compris pourquoi ce rallye s'appelle Les Cimes, avec une longue bavante sur le Col de  Sibérie, et un peu plus loin le Fut d'Avenas, avec vue plongeante sur le Mont Brouilly. Paysages variés avec des forêts de sapins alternant avec des forêts de feuillus et les vignes alors parées d'une magnifique couleur dorée d'automne (photo ci-dessous)
Parcours très sympa avec des descentes parfois techniques à souhait mais non dangereuses
Bref du vrai bonheur de vététiste
Encore merci à Nicolas

Dans quelques jours nous pourrons peut-être nous trouver sur les photos de l'organisation



Un grosse touche jaune doré bien plus lumineux que ne le laisse penser cette photo un peu pâle


 les beaux gosses, en mode défilé dans la tenue fluo
Sur ces 2 photos il ne manque que Nicolas et David


JB, gros pneus et petite pompe

dimanche 4 novembre 2018

Week-end de Toussaint: sorties multiples

Le week-end à rallonge pour certains a commencé par une rando ce jeudi 1er novembre
Visiblement la pluie s'est invité et a joué les trouble-fêtes, sans entamer le moral et la bonne humeur de la bande


Après la pluie de jeudi, c'est la brume qui s'est invitée dimanche  4 novembre
Ceux qui ont installé l'appli Whats'App ont anticipé le départ du jour (mais le blog disait 9h).


Avec concours de montée d'escaliers à la clé.




Il y avait foule ce matin pour un départ avancé de 30 minutes (8h30) : 12 Vttistes prêts à aller affronter le brouillard dans les Monts d’Or.

Un départ avancé … : En fait, nous aurions dû être 13 (bonheur - malheur ?), mais malheureusement Daniel, bien qu’à la pointe de la technologie en plomberie, n’a pas installé What’s App sur son smartphone et n’était pas au courant d’un départ un peu avancé. Patrick n’avait pas lu ses messages What’s App non plus, mais comme il était resté à l’ancienne heure, il a pu prendre le départ.
On a donc réussi à faire encore mieux que la dernière fois où nous avions perdus Thierry et Augustin 200 m après le départ (cette fois, on a perdu Daniel avant même qu’il ne démarre). 
De plus, Daniel n’ayant pas de smartphone (ce qui explique peut être pourquoi il n’a pas What’s App), nous n’avons pas réussi à nous rejoindre en haut du Mont Cindre…
PS : Encore désolé Daniel que nous n’ayons pas pu roulé avec toi ce matin : il va falloir qu’Evelyne te forme à l’informatique/smartphone ;-)

Le parcours : Direction l’antenne du mont Cindre en coupant au plus court (mais par la même occasion avec quelques montées bien costaudes), puis ensuite plongée vers les cabornes de Saint Romain (Caborne Berger) pour remonter au croisement en bas du mont Thou. Direction le restaurant Aux Montagnards pour rejoindre le chemin de Narcel où JB et Nicolas ont fait le show en montant les marches glissantes en bois en bout de chemin. On rejoint la route du Mont Verdun, puis descente direction Poleymieux et le mont Py. On finit par la descente du mur d’escalade à Curis.

Au total : environ 30 km, 800 m de dénivelé, aucune casse ni perte.

PS : Les vétérans étaient à l’honneur aujourd’hui : après Daniel, c’est Patrick qui s’est illustré en étant le seul à ne pas voir un petit marcassin mort au milieu d’un chemin lors de notre montée vers le Mont Cindre. Tout le monde l’a évité sauf Patrick qui ne l’a pas vu (mais il n’a pas pu rouler dessus) : une petite visite chez l’opticien à prévoir … ??? :-)


Eddy



Un groupe est parti à 9h ?

mercredi 31 octobre 2018

Dimanche 21 oct: 2 x 2 groupes


Ce dimanche s'est joué sur 2 terrains différents



L'un à FSM:
Pas grand monde ce matin à FSM : seulement Daniel, Evelyne, Aline et Bernard Champagnon sont sortis de leur couette.
On a donc fait ce matin 2 petit groupes. Evelyne+Aline & Bernard et de mon côté seul avec Daniel.
On a fait une petite sortie, car il faisait assez froid (3,5 ° de moyenne) : j’avais froid aux pieds et Daniel avait un bonne choucroute à préparer pour midi.
Direction donc le mont Thou par le parcours de santé d’Albigny et ensuite descente vers la jardinière pour finir sur le sentier des rapaces et Saint-Romain.
Note : Au préalable, j’avais profité du changement d’heure pour partir à l’ancienne heure et faire un tour à Vancia avant de rejoindre le groupe à FSM.
Au total : 37 km, 860 m dénivelé ; Partie avec Daniel : 20,5 km, 640 m dénivelé (rentré à 11h10).
PS : sur la trace GPS, on voit que j’ai oublié de l’activer d’Albigny au mont thou : mais le kilométrage (capteur sur roue) et dénivelé est bon.

https://www.relive.cc/view/g26226839256

Bonne semaine.

Eddy

Le vélo étant un sport complet, le groupe EASY l'a joué "bucheron", en enlevant des arbres restés en travers.




L'autre à la Transbo

Le plus matinal a été Nicolas, parti sur le vélo à 7h30 avec ses potes de Juliénas

Le gros de la troupe, au complet ci-dessus, est parti sur le vélo à 8h45. L'effectif aurait dû être de 8 personnes, mais 2 ont été malades dans la nuit. Du coup les 6 autres sommes restés groupés.
Un parcours inédit qui nous a amené au pied u Mont Brouilly, avec de bifurquer sur Quincié et presque Beaujeu. 42 km qui se sont bien passés.
Il fallait être bien emmitouflé pour ne pas se faire prendre par ce 1er froid. 3 gouttes mais pas plus, des terrains restés secs et des vélos propres à l'arrivée.
Sommes arrivés suffisamment tôt pour avoir droit au repas complet. Merci qui ?







Le village du Perréon, vu depuis la Madone: ne reste plus qu'à descendre



dimanche 21 octobre 2018

20 et 21 octobre: le plein de chaleur avant la baisse des températures ...


Samedi 20 :

Ce fut finalement 2 groupes. Un le matin, pour Pascal et David, pour une boucle de 40 km et D+ 1100 m. Et L'apm pour Eddy, Juju et 1 voisin sur une boucle ensoleillée de 33 km et D+ 1000 m


Dimanche 21 :

Beaucoup de monde au départ ce dimanche matin. De quoi faire 2 groupes, Un FUNNY + EASY, qui s'est scindé en 2 sur le parcours, et le groupe SPEEDY .

Depuis des mois, tous les dimanches matin, il nous accompagnait. Aujourd’hui il est peut être en retard, nous verrons bien s’il nous rejoint.i

Direction Reyrieux par les chemins en passant sur les hauteurs, les chasseurs sont bien présents, le gibier lui beaucoup moins.  Un petit tour dans le bois des creuses et c’est l’heure de repartir du port Bernalin par le chemin de halage.

A notre arrivée à FSM il est près de midi et enfin le voilà, il sort de la brume, il nous a bien manqué ce matin, vous avez trouvé de qui il s’agit, pourvu qu’il nous illumine encore avant l’hiver.

 Didier

Merci de noter que durant les vacances scolaires les dimanches 28/10 et 4/11 il n’y aura pas d’encadrement pour les jeunes, reprise le 11/11.

Les ennuis mécaniques ont émaillés cette belle journée, avec les freins de Philippe qui ne lui ont pas permis d'attaquer les Monts d'Or, le saut de chaine de Antonin qui lui a fait lâcher le groupe dès le départ, une crevaison pour Yann, et un pneu découpé pour moi.
J'ai passé l’initiative du groupe Speedy a  Eddy  pour finir une sortie de 31 km et D+ 800 m

Un p'tit détour par notre base VTT, là haut sur la colline

dimanche 14 octobre 2018

Dimanche 14 octobre


 
Coté Funny:

9 Cyclos dont 3 jeunes de l’école cyclo au départ pour une virée au parc de Miribel Jonage.
Le temps étant propice à un parcours dans les bois, après une première mise en bouche autour du fort de Vancia,  nous attaquons une descente technique par le bois de Sermenaz. Portage des vélos pour passer sous la voie ferrée et arrivé au parc par le chemin de halage.
Nous savourons le plaisir de réaliser une boucle en grande partie sur des sentiers aménagés pour nos VTT. Les paysages sont différents de nos Monts d’Or, les étangs frémissent sous l’effet du vent du sud.
Il faut penser à regagner l’écurie, pas le temps de s’extasier.
Retour au plus court en passent devant la Madone du Mas Rillier la plus grande statue religieuse en béton de France. Puis route des maraichers bien connue par nos amis routiers, passage à nouveau à Vancia et arrivée parking Soliman pacha  à 12H 10 après 37 km.
Didier


Coté Speedy:


11 personnes au départ avec 11 dérailleurs, mais au retour il n'y en eu plus que 9: David, ici à la mécanique et Thierry sont les victimes du jour. Julien est allé immédiatement jouer au loto en se disant qu'il était dans un jour de chance ....




 




Ce matin c’était salon essayage des nouveaux maillots AC3F VTT présenté par Patrick.
Contrairement à la gente féminine qui commence toujours avec 2 tailles en dessous, tout le monde avait choisi une taille trop grande pour les maillots.
2 gros groupes ce matin : 1 groupe Funny de 9 personnes et 11 personnes pour le Speedy.

Direction le ruisseau des échets pour retrouver la montée de Champ Blanc et plonger vers Neuville à travers le sentier de Bois Rouge. On a croisé Nicolas et sa fille le long du ruisseau des échets.
Direction ensuite St Germain, puis montée à la croix rampeau par le Chemin de la Bouvière : cette montée difficile a fait des dégâts : David a cassé sa patte de dérailleur, mais également Thierry qui a du rebrousser chemin avec JB pour l’accompagner (excuse en attendant son VTT électrique … ???).
Direction ensuite le mont Verdun puis Mont Cindre pour redescendre vers Fontaines sur Saône en passant par le sentier des rapaces.
Thierry n’étant plus là, cette fois c’est Patrick qu’on a réussi à perdre dans la descente de Collonges vers Fontaines : pourtant il avait mis son beau maillot, comme quoi...
Au total environ 30 km pour 800 m de dénivelé.

Eddy



Coté Sam'dy :

Ceux qui ne sont pas libres le dimanche font une sortie le samedi.
Ce samedi, c'était le tour de Nicolas.
Étant de plus en plus nombreux, il a peut-être de quoi créer prochainement un groupe dont le nom est tout trouvé en tant que Sam'dy
Affaire à suivre ....




dimanche 7 octobre 2018

Samedi et Dimanche 7 octobre

Météo France avait prévu ensoleillé et sec le samedi et pluvieux le dimanche. Et la météo ne s'est pas trompée

2 ont profité du soleil du samedi pour sortir leur monture: Thierry et Eddy (l'un a roulé le matin et l'autre l'apm ?) direction les Monts d'Or et la reco des parcours OCTO de 2019

Et 1 seul, David, s'est rendu à St Savin, en banlieue de Bourgoin pour un cicuit de 57 km et 50 mm d'eau: "Pas mal mouillé quand même, 35 bornes sous la pluie battante, mais très roulable , c'est plutôt rocheux la bas , et pour la fin ça c'est bien calmé, ce qui m'a motivé a poursuivre sur le grand parcours. David"
                 Bravo à lui et chapeau bas