vendredi 25 mars 2016

dimanche 27 mars: la tentative de sortie tombe à l'eau

A la place je vous soumets cette petite vidéo
Qui pourrait s'intituler "comment reconvertir les stations de ski en manque de neige"

https://www.youtube.com/watch?v=SGD8_0MqWec

samedi 19 mars 2016

Dimanche 20 mars: ca sent le printemps

Un groupe de 11 personnes ce matin au départ de FSM. Les capitaines du groupe EASY ayant rempli l'infirmerie (un poignet cassé et un genou raboté) nous avons constitué un seul groupe ce matin.
Enfin 2 quand même, car nous avons eu la surprise et le plaisir de retrouver Patrick B, dit BIO MAN, sur son VTT. Il est parti seul pour une rando tranquille sur le plateau de la Dombes. Cela nous a vraiment fait plaisir de le retrouver.

manque Thierry D qui prend la photo
Direction les Monts d'Or, pour un parcours très direct, avec une montée par Couzon. quelque soit le chemin choisi, c'est toujours raide !!! Puis le Mont Thou avec une variante tout en cailloux. Et redescente direct sur Couzon en 3 étapes: un en single dans les sous-bois, la suivante similaire mais avec des cailloux en plus, qui rendaient la descente très technique, où il nous a fallut faire preuve de prudence. Et la 3ème descente par le chemin des Vignes. Bon, là j'ai perdu la moitié de l'équipe. Il fallait prendre le chemin des Vignes et non la rue G. Lyvet ... Avec mes excuses

Juste avant cette descente là, Seb a connu une avarie mécanique rare: la vis qui tient la selle sur son support a cassé. Il a donc rangé sa selle dans son sac à dos, et s'est converti au régime sans selle .....

Au final un circuit de "seulement" 20 km (et oui, à force de tirer au + court) et D+ 730 m




mardi 15 mars 2016

Dimanche 13 février: large participation AC3F au rallye VTT de Miribel

Nous étions 15 (statistique non officielle) aux couleurs de l’AC3F sur les singles de Miribel : jeunes et adultes équitablement représentés.
 
 
 
Après les 4 premiers Km de chauffe, le style de la randonnée est donné sur la variante « costaud » commune à tous les parcours, une montée longue et raide à souhait pour se mettre dans le rouge, suivie d’un long single bien fourni en descentes, pif-pafs, racines.
Sur ce slalom spécial les piquets sont remplacés par les … arbres!
Les traceurs ont heureusement tout prévu : les parties plus roulantes et dégagées en plaines sont ventées à souhait pour faire descendre la température.

Au final Pierre a accompagné les jeunes sur le 30 Km et est reparti avec une coupe. A ses cotés JB a challengé les jeunes avec malice : les doubler en descentes, puis leur laisser reprendre du terrain, voire une bonne avance en côte.

Daniel peu préparé les dernières semaines est parti sur .. le 60 km, en ne ratant aucune variante technique. Son sourire à l’arrivée ne laisse pas de doute sur le plaisir qu’il a pris.

Pour ma part je me suis testé sur le 50, distance plus conséquentes que nos habituelles sorties du dimanche, et dans la ligne de la sortie organisée en mai pour la Maxi Verte. Hormis les 5 derniers Km (crevaison et erreur de parcours m’ont conduit sur la piste cyclable entre Beynost et Miribel, là moins d’arbres et de singles) que du bonheur : ambiance décontractée, bon fléchage (sauf à la fin sans doute), singles à foison. 

A refaire plus nombreux l’année prochaine.
 
Thiery D
 
 
Le groupe des adultes:










Le groupe ECOLE CYCLO





 










mardi 8 mars 2016

dimanche 6 mars: 5+5 = 10 et 6-3 = 3

5 participants coté EASY

Quelques giboulées entre-coupées de rayons de soleil, ou l'inverse.
Quelques chemins gras, un chassé croisé avec le Trail des Cabornis, 23 km et D+ 600 m, pour au final une sortie bien réussie.

Brigitte qui a pris cette photo, devant la Chapelle de Fatima, complète l'équipée du jour

Et 5 participants coté SPEEDY

Ayant pris le raidar de la montée de l'Ecoran, nous avons fait un peu de tourisme avec un stop à la Madone de Couzon


Puis direction la Croix Vitaise, pour trouver un peu plus haut dans les bois un ravito du Trail des Cabornis, tout aussi géant que musical. Cela nous a permis de plonger sur la Roche Percée pour une nouvelle pause photographique.



De là nous sommes repartis sur Poleymieux, avec non pas une caborne restaurée, mais un caborne dégagée de son fouillis de ronces et autres buisson. Elle est géante et son intérieur en forme d'équerre.
Pour éviter le Trail nous avons ensuite plongé sur St Germain, pris vers le lavoir et testé le passage de Font Chalin


Concernant l'équation du début
5+5 = 10 c'était le nombre de participants
Et 6-3 = 3, c'était le nombre de degrés. Nous avions 6°C au départ et seulement 3°C


mardi 1 mars 2016

toujours rouler à 2 ou +

Ci dessous copie d'un article du Progrès, ce lundi 29 fév:

Perdu depuis samedi après-midi, un vététiste de Saint-Étienne sur-Chalaronne, a été retrouvé vivant dimanche matin, à Ozolles (Saône-et-Loire), après avoir passé 19h au fond d’un trou de six mètres.

 article