mercredi 14 novembre 2018

Dimanche 18 nov: on se protège du froid

RDV à 9h pour tous les groupes, de 14 à 77 ans, bien couverts

dimanche 11 novembre 2018

dimanche 11 : retour du SOLEIL


En ce dimanche de centenaire de l 'Armistice, je dirais que c'était un week-end où notre effectif VTT a été présent sur plusieurs fronts

Au départ de FSM, Aline et son groupe EASY ont fait copain  /copain avec un cheval en manque de conversation et d'herbe fraiche. Pour une boucle de 23 km et D+ 485 m
Dis donc Aline, je te rappelle que tu joues en concert ce soir !!!


le courant semble passer avec Brigitte

Didier, assisté de Daniel et Joël ont emmené les jeunes: Antoine et Grégoire

Apres une montée fulgurante jusqu’à la croix vitaise les deux groupes se séparent.
Le groupe  FUNNY, Daniel en tête essai la Dannette en sens inverse à nos habitudes, nos deux jeunes découvrent les joies des sentiers boueux.
Arrivée au mont Thou, le vent du sud est bien présent, descente en douceur.
Bibi, pour démontrer aux jeunes qu’un virage pris trop court + une  route mouillée + des pneus enrobés de boue = gamelle et hématomes assurés. Merci le casque.
Nous continuons par le clos de la rosette, sur le chemin des rapaces nous descendons à gauche pour exercer nos jeunes aux franchissements d’obstacles.
Retour à midi pour le nettoyage des vélos et des bonhommes.
Didier









Et pendant ce temps là dans les Monts d'Or, le sanglier sévit:
https://www.leprogres.fr//rhone-69-edition-val-de-saone/2018/11/11/une-randonneuse-blessee-par-un-sanglier-a-saint-romain-au-mont-d-or


Sous la houlette de Nicolas, créateur de cette rando il y a 14 ans, 10 AC3F sont partis aux Cimes de Juliénas, en se répartissant sur le 36 et le 45 km.
Nous avons faillit être 11, pour cette rando du 11/11, mais Louis a été contraint au forfait
Le BCP était venu en force, avec Luc et Françoise
Un beau succès, mérité, pour ce rallye avec 680 participants.
Les terrains parfois gras avec de bonnes flaques d'eau ,dont nous avions perdu l'habitude, ont alternés avec de surprenant terrains sec.
Dès la 1ère cote, nous avons compris pourquoi ce rallye s'appelle Les Cimes, avec une longue bavante sur le Col de  Sibérie, et un peu plus loin le Fut d'Avenas, avec vue plongeante sur le Mont Brouilly. Paysages variés avec des forêts de sapins alternant avec des forêts de feuillus et les vignes alors parées d'une magnifique couleur dorée d'automne (photo ci-dessous)
Parcours très sympa avec des descentes parfois techniques à souhait mais non dangereuses
Bref du vrai bonheur de vététiste
Encore merci à Nicolas

Dans quelques jours nous pourrons peut-être nous trouver sur les photos de l'organisation



Un grosse touche jaune doré bien plus lumineux que ne le laisse penser cette photo un peu pâle


 les beaux gosses, en mode défilé dans la tenue fluo
Sur ces 2 photos il ne manque que Nicolas et David


JB, gros pneus et petite pompe

dimanche 4 novembre 2018

Week-end de Toussaint: sorties multiples

Le week-end à rallonge pour certains a commencé par une rando ce jeudi 1er novembre
Visiblement la pluie s'est invité et a joué les trouble-fêtes, sans entamer le moral et la bonne humeur de la bande


Après la pluie de jeudi, c'est la brume qui s'est invitée dimanche  4 novembre
Ceux qui ont installé l'appli Whats'App ont anticipé le départ du jour (mais le blog disait 9h).


Avec concours de montée d'escaliers à la clé.




Il y avait foule ce matin pour un départ avancé de 30 minutes (8h30) : 12 Vttistes prêts à aller affronter le brouillard dans les Monts d’Or.

Un départ avancé … : En fait, nous aurions dû être 13 (bonheur - malheur ?), mais malheureusement Daniel, bien qu’à la pointe de la technologie en plomberie, n’a pas installé What’s App sur son smartphone et n’était pas au courant d’un départ un peu avancé. Patrick n’avait pas lu ses messages What’s App non plus, mais comme il était resté à l’ancienne heure, il a pu prendre le départ.
On a donc réussi à faire encore mieux que la dernière fois où nous avions perdus Thierry et Augustin 200 m après le départ (cette fois, on a perdu Daniel avant même qu’il ne démarre). 
De plus, Daniel n’ayant pas de smartphone (ce qui explique peut être pourquoi il n’a pas What’s App), nous n’avons pas réussi à nous rejoindre en haut du Mont Cindre…
PS : Encore désolé Daniel que nous n’ayons pas pu roulé avec toi ce matin : il va falloir qu’Evelyne te forme à l’informatique/smartphone ;-)

Le parcours : Direction l’antenne du mont Cindre en coupant au plus court (mais par la même occasion avec quelques montées bien costaudes), puis ensuite plongée vers les cabornes de Saint Romain (Caborne Berger) pour remonter au croisement en bas du mont Thou. Direction le restaurant Aux Montagnards pour rejoindre le chemin de Narcel où JB et Nicolas ont fait le show en montant les marches glissantes en bois en bout de chemin. On rejoint la route du Mont Verdun, puis descente direction Poleymieux et le mont Py. On finit par la descente du mur d’escalade à Curis.

Au total : environ 30 km, 800 m de dénivelé, aucune casse ni perte.

PS : Les vétérans étaient à l’honneur aujourd’hui : après Daniel, c’est Patrick qui s’est illustré en étant le seul à ne pas voir un petit marcassin mort au milieu d’un chemin lors de notre montée vers le Mont Cindre. Tout le monde l’a évité sauf Patrick qui ne l’a pas vu (mais il n’a pas pu rouler dessus) : une petite visite chez l’opticien à prévoir … ??? :-)


Eddy



Un groupe est parti à 9h ?